1914, L’Invasion du Luxembourg

16 x 24 cm – 172 pages
20 €
 

Attention, il ne reste plus que de très rares exemplaires de ce livre. La couverture peut être très légèrement cornée.

Le Luxembourg est le premier pays victime de la Grande Guerre : dès le 1er août 19114, les Allemands commencent son invasion en s’emparant de la gare de Troisvierges. Les Luxembourgeois ne disposent d’aucune force militaire capable de défendre le pays. Lire la suite…

Les Avions de Patton

Ce livre n’arrivera chez Ysec que le 31 janvier et ne pourra pas être envoyé avant le 5 février. En cas de commande contenant d’autres livres, l’envoi sera fait le 5 février.
17 x 23 cm
48 pages
8 €

 

Ce petit livre de 48 pages résume parfaitement l’action du XIX TAC en Normandie et en Lorraine, en soutien de la 3e armée de Patton. De nombreux profils en couleur inédits. Lire la suite…

Histoire de la 1re division blindée polonaise, l’odyssée du Phénix

Il reste encore quelques exemplaires dédicacés par l’auteur.
15 x 23 cm
416 pages
24 €

 

Des monts Beskid aux plaines d’Allemagne, en passant par les coteaux bourguignons et les collines du Pays d’Auge, c’est l’odyssée de la 1re division blindée, unique en son genre dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, que ce livre propose de découvrir. Lire la suite…

Victoire !

Format 21 x 29,7 cm – 82 pages
14 €
 
Après l’échec allemand du Friedensturm, en Champagne, le 15 juillet 1918, les Français contre-attaquent le 18 juillet contre le saillant formé par les Allemands dans l’Aisne et la Marne. Le 8 août, c’est au tour des Britanniques et des Français d’attaquer devant Amiens et de provoquer un effondrement de la première ligne allemande qui surprend tout le monde, à commencer par Ludendorff lui- même. Le front n’est pourtant pas rompu et l’avance alliée piétine. Lire la suite…

Mai 1918, l’Attaque allemande

Format 21 x 29,7 cm – 82 pages
14 €
 
Après les offensives lancées en mars et avril 1918 contre les Britanniques, sur la Somme et en Flandre, qui ont fait vaciller le front allié, mais ne l’ont pas rompu, Ludendorff décide de frapper l’armée française. Il choisit comme terrain d’attaque le secteur hautement symbolique du Chemin des Dames, où les Français avaient échoué en avril 1917. Le but recherché par Ludendorff est d’attirer vers l’est les réserves françaises, qui ont déjà sauvé les Britanniques en mars et avril 1918, a n de pouvoir frapper à nouveau l’armée anglaise, cette fois de façon décisive. Lire la suite…