Verdun au travers de trois guerres

1870 – 1945

de Jean-Luc Kaluzko – Franck Meyer

 

 

1870 – 1945, trois conflits en moins d’un siècle, dont deux guerres mondiales, et une ville gardienne de la France, Verdun. Verdun, érigée en symbole national par la bataille de 1916, a aussi été occupée à deux reprises par le Deuxième Reich entre 1870 et 1873, puis par le Troisième Reich en 1940-1944. De son immense citadelle remaniée aux remparts de Vauban et au parc considérable de ses casernes, avec ses deux ceintures de forts, Verdun s’est transformée pour la guerre qui l’a aussi bouleversée et meurtrie. Que reste-t-il de ces transformations ? Qu’il s’agisse des traits principaux ou de simples détails, ils laissent transparaître les évolutions de la cité militaire lors des grandes ruptures historiques du milieu du xixe siècle jusqu’au milieu du xxe siècle. Comment l’urbanisme verdunois a-il évolué entre militarisation, ravages, reconstruction, occupation ? Rien de tout cela n’a échappé à la photographie. Des collections de clichés en témoignent. C’est le document photographique qui permet de saisir toute la portée des transformations de la ville et de ses faubourgs. Faubourg Pavé, Jardin Fontaine, Glorieux, ainsi que les communes de Belleville et Thierville, qui constituent aujourd’hui l’agglomération, sont indissociables de Verdun. Les clichés réunis ici ne constituent en aucun cas un recensement exhaustif ni une étude urbanistique, mais plutôt une promenade simplement guidée par la curiosité et la volonté de révéler des aspects oubliés ou des événements passés d’une ville au destin extraordinaire.

22 x 27 cm – 18 €  – 80 pages

9782846733540




 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés