Quand les monuments aux Morts racontent la Grand Guerre

Ce livre se présente sous la forme d’un abécédaire, illustré de photographies. De nombreux sujets sont traités, dont certains inattendus. En voici quelques-uns : animaux, chien, pigeon, canon de 75, fusillés pour l’exemple, gueules cassées, héros de l’histoire de France, lanterne des morts, marins et morts en mer, rosalie, soldat inconnu, etc.
28 € – 288 pages –
 
Lire la suite…

Victoire !

Format 21 x 29,7 cm – 82 pages
15 €
 
Après l’échec allemand du Friedensturm, en Champagne, le 15 juillet 1918, les Français contre-attaquent le 18 juillet contre le saillant formé par les Allemands dans l’Aisne et la Marne. Le 8 août, c’est au tour des Britanniques et des Français d’attaquer devant Amiens et de provoquer un effondrement de la première ligne allemande qui surprend tout le monde, à commencer par Ludendorff lui- même. Le front n’est pourtant pas rompu et l’avance alliée piétine. Lire la suite…

Mai 1918, l’Attaque allemande

Format 21 x 29,7 cm – 82 pages
15 €
 
Après les offensives lancées en mars et avril 1918 contre les Britanniques, sur la Somme et en Flandre, qui ont fait vaciller le front allié, mais ne l’ont pas rompu, Ludendorff décide de frapper l’armée française. Il choisit comme terrain d’attaque le secteur hautement symbolique du Chemin des Dames, où les Français avaient échoué en avril 1917. Le but recherché par Ludendorff est d’attirer vers l’est les réserves françaises, qui ont déjà sauvé les Britanniques en mars et avril 1918, a n de pouvoir frapper à nouveau l’armée anglaise, cette fois de façon décisive. Lire la suite…