Verdun 1917, la reconquête

Format 21 x 29,7 cm
80 pages
15 €

 
À la fin de l’année 1916, deux offensives françaises ont permis de reprendre les forts de Douaumont et de Vaux, mais sur la rive gauche de la Meuse, les Allemands tiennent toujours les hauteurs. Le général Pétain, nouveau commandant en chef des armées du Nord et du Nord-Est, décide d’attaquer à Verdun à la fin du mois d’août… Lire la suite…

La Bataille aérienne de la Somme

Collection Voir et comprendre
Format 16 x 24 cm
32 pages
6 €

Le 1er juillet 1916, les Alliés déclenchent la bataille de la Somme, prévue de longue date, mais retardée à cause de la bataille de Verdun. L’aviation alliée est très supérieure en nombre à celle des Allemands, mais au fil des semaines et des mois d’une bataille qui s’éternise, le rapport de force s’inverse dans le ciel. Lire la suite…

Le Char Saint-Chamond

Format 16 x 24 cm
32 pages
6 €

 
Le char Saint-Chamond est né de la volonté d’une fraction de l’état-major de proposer son propre char, en opposition au colonel Estienne. Si son armement est mieux placé que celui du Schneider, et s’il dispose d’une transmission souple et réussie, son train de chenilles trop réduit le pénalise tellement en tout-terrain que sa carrière opérationnelle sera courte et médiocre. Lire la suite…

The Infantry Tank Mark I, IV et V

Format 16 x 24 cm
32 pages
6 €

 
A 32-page monograph on the world’s first tanks, from the Infantry Tank Mark I used in September 1916 on the Somme and the famous Mark IV of the battle of Cambrai in November 1917, to the Mark V, the King of the battlefields during the summer and autumn 1918 (the Hundred Days). With colour profiles, maps and WW1 photographs. Lire la suite…

Le Char Schneider

Format 16 x 24 cm
32 pages
6 €

 
Le char Schneider, voulu par le colonel Estienne, est le premier char français opérationnel, engagé pour la première fois le 16 avril 1917 à Berry-au-Bac et Juvincourt. Même s’il n’est pas parfait, il est amélioré au cours des mois et continue sa carrière jusqu’à la fin de la guerre, étant engagé dans de nombreuses batailles que nous détaillons dans cet ouvrage. Lire la suite…

La Bataille de Lille 1940

Format 21 x 29,7 cm
80 pages
15 €

 
La bataille de Lille s’est déroulée du 25 au 31 mai 1940 dans des conditions extrêmement difficiles pour l’armée française presque totalement encerclée dans le Nord. Pour permettre le repli de nombreuses divisions mobiles vers Dunkerque, les unités encerclées dans Lille décident de se battre jusqu’au bout afin de fixer sur place un corps d’armée allemand. Au moment de la reddition, les Allemands décident de rendre les honneurs de la guerre aux défenseurs français… Lire la suite…

Dans les tranchées 1914-1918

Format 21 x 29,7 cm
224 pages
28 €

 
Le livre est découpé en trois grandes parties : la guerre en première ligne, les armées s’organisent et une guerre de matériel. Dans la première partie, on retrouve des éléments marquants, souvent inattendus, des cinq années de guerre sur tous les fronts : Belgique, Artois, Somme, Oise, Chemin des Dames, Verdun et la Meuse ainsi que l’armée d’Orient. Toutes les armées belligérantes sont traitées. Lire la suite…

Chars et blindés de la bataille de Normandie Tome 2

Format 21 x 29,7 cm
160 pages
29,50 €

 
Ce tome II de la collection « chars et blindés de la bataille de Normandie » est consacré à l’engagement des principaux types de chars allemands sur le front normand : Panzer IV, Panther, Tiger, Sturmgeschütz III et IV et autres Marder.
Lire la suite…

Le C-47 Dakota

Format 24 x 17 cm
48 pages
8 €

 
Le Douglas C-47 Skytrain, ou Dakota, est l’avion le plus emblématique du débarquement : il a largué les parachutistes des deux divisions aéroportées (82d et 101st Airborne) et d’une partie de la 6th Airborne britannique, apporté le ravitaillement des divisions, transporté du matériel… Ce livre raconte la genèse de l’avion et surtout son emploi opérationnel en Normandie. Lire la suite…

La Bataille de la Somme

Format 22 x 27 cm
96 pages
20 €

 
Lorsque débute l’offensive de la Somme, le 1er juillet 1916, les généraux Joffre et Haig espèrent écraser littéralement les défenses allemandes sous le poids de leur artillerie qui dépasse en puissance celle des Allemands à Verdun. La préparation d’artillerie commence une semaine avant le début de l’attaque, ce qui prévient les Allemands et ôte tout effet de surprise. Lire la suite…