Le Char Saint-Chamond

Yves Buffetaut – B. Jurkiewicz

Le char Saint-Chamond, engin raté et presque incapable de se déplacer en tout-terrain, ce qui est un comble pour un char d’assaut, n’a été produit qu’en raison d’une guerre d’influence au sein de l’état-major français. Malgré ses défauts, il est commandé à 400 exemplaires, qui permettent de former douze groupes de chars Saint-Chamond (AS 31 à AS 42). Ils sont engagés seulement quatre fois durant le conflit : à la ferme de Laffaux en mai 1917, à la Malmaison en octobre 1917, à la bataille du Matz, en juin 1918 et enfin, les 18 et 19 juillet 1918. Il sera remplacé ultérieurement par des chars britanniques Infantry Tank Mk V, très supérieurs en tout-terrain.

Ce livret de 32 pages, illustré d’excellentes photographies d’époque et d’illustrations en couleur d’Éric Schwartz fait partie d’une série de monographies parues chez Ysec Éditions, le char d’infanterie Mark I, IV, V, le canon de 75 et l’Argonnenbahn.

 

Format 16 x 24 cm
32 pages

6 €




9782846732901

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés