Un Meusien au cœur des deux guerres

Mémoires du colonel Henry

Adrien Henry

Qui est cet homme qui, simple fermier de Lacroix-sur-Meuse en 1914, est devenu l’un des soldats les plus décorés de France ?

Mobilisé comme sergent au 161e régiment d’infanterie de Saint-Mihiel en Lorraine, il sera de toutes les grandes batailles de 14-18 (Argonne, Champagne, Somme, Verdun, Chemin des Dames etc…). Blessé quatorze fois, devenu capitaine à la fin de la guerre, il participe alors aux actions de l’armée française (Pologne, Rhénanie) où il connaît le colonel de Gaulle.

Passé dans la gendarmerie, il commande la compagnie de l’Indre à la veille de la Deuxième Guerre mondiale et organise ses gendarmes face à l’invasion allemande et devant la débâcle. Bien que connaissant personnellement le maréchal Pétain depuis Verdun, il est mis à la retraite, ne voulant pas lui donner sa confiance. Il entre alors activement dans la Résistance dans la région de Châteauroux : faux papiers, aide aux travailleurs appelés au STO, protection de juifs, destruction d’armes… Pourchassé par les Allemands et la milice, il arrive à renseigner les Alliés, ce qui permet la reddition de la colonne SS qui remonte d’Oradour-sur-Glane.

Grand officier de la Légion d’honneur, cité à l’ordre de l’Armée, il est titulaire de plus d’une trentaine de décorations. Le travail de collecte et de synthèse de ces mémoires a été mené par son fils, le colonel Michel Henry et son petit fils, Frédéric Henry, avec l’aide de plusieurs membres de leur famille.

Format 16 x 24 cm
268 pages

18 euros




9782846731454

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés