Prisonnier à Lille, cinq ans dans les camps allemands 9782646730662

Ce livre est un peu ancien, et la couverture peut présenter quelques défauts : rayures, être légèrement cornée.
Hubert Dusoulier est soldat au 40e régiment d’artillerie nord-africain lorsque la guerre éclate. il est versé au 240e RNAA pendant la drôle de guerre et entre en Belgique le 10 mai 1940 . Il atteint le village de Waterloo près de Bruxelles, mais doit se replier vers la France avec sa division. Il fait partie des troupes encerclées et capturées dans Lille à la fin du mois de mai. Il part aussitôt en captivité, tout d’abord à pied jusqu’à Maastricht, puis en train jusqu’à Königsberg en Prusse-Orientale.
Il y reste quatre longues années? Au début de l’année 1944, il parvient à s’évader en se cachant avec des camarades dans un train en partance vers l’Allumagne centrale. De gare en gare et de train en train, il atteint Strasbourg et décide de tenter sa chance à pied. Parviendra-t-il à retrouver sa femme avec qui il s’est marié par procuration à la fin de l’année 1943 ?
Les carnets d’Hubert Dusoulier, écrits pour l’essentiel durant sa captivité, décrivent à la fois la campagne de mai 1940 et les années de captivité, toujours avec la même franchise. Comme le rappelle Michel Coquery dans sa préface, ils rendent hommage  aux combattants prisonniers de guerre français, victimes injustement oubliées de l’histoire.

16 x 24 cm128 pages

15 euros




9782846730662
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés