Verdun 1917, la reconquête

Yves Buffetaut
Avec la participation de Frank Beauclerc

Lorsque la bataille de Verdun s’achève, en décembre 1916, l’armée française n’a pas reconquis tout le terrain perdu lors des attaques 
allemandes. Quand le général Pétain est nommé à la tête des armées françaises, après le désastre du Chemin des Dames, il doit avant tout redresser le moral de la troupe, épuisée par les échecs sanglants. Il monte alors des offensives à objectifs limités, avec des moyens matériels énormes. L’un des sites choisis est le front de Verdun, car il est symbolique.
L’offensive française est lancée le 20 août 1917, de part et d’autre de la Meuse, avec quatre corps d’armée soutenus par une très puissante artillerie. Dès le premier jour, presque tous les objectifs sont conquis, même si le succès est parfois coûteux. Seule la cote 304 résiste, mais elle tombe dès le 24 août. Il s’agit de la première grande victoire française depuis les échecs du Chemin des Dames et son retentissement est énorme, aussi bien pour la population française que pour l’armée, qui reprend confiance en sa valeur, en son armement, en ses chefs.

Format 21 x 29,7 cm
80 pages

15 €




9782846732833

Suite au succès des hors série du magazine Tranchées, certains  numéros sont vendus en version livre comme ici le hors série 13 de Tranchées

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés