Le Plateau picard

Septembre-octobre 1918 :
les Américains arrêtés au nord-ouest de Verdun

Les amateurs de conflits contemporains connaissent bien les difficultés rencontrées par l’armée américaine lors de la Seconde Guerre mondiale dans l’ enfer vert du bocage normand à l’issue du débarquement du 6 juin 1944. Malgré leur écrasante supériorité en moyens matériels, les GI’s avaient peiné à progresser lors de la bataille des haies au mois de juin et de juillet 1944 avant de rompre le front allemand avec l’opération Cobra.

Mais combien de passionnés d’histoire se rappellent que lors de la guerre précédente, les Sammies ou Doughboys, aînés des  GI’s, ont eux aussi connu d’immenses difficultés, durant l’automne 1918 pour percer les lignes d’une armée allemande qui pourtant n’était plus alors que l’ombre d’elle-même ?

Dans cet ouvrage, Yves Buffetaut et Nicolas Czubak reviennent à hauteur d’hommes sur la plus importante et difficile bataille menée par l’armée américaine durant la Première Guerre mondiale avec le souci d’y apporter un regard germano-américain.

Le récit des événements, appuyé par plus de 150 photos d’époque, est complété par plusieurs textes de Quentin Gérard présentant les uniformes des combattants des différentes armées en présence.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés